Pourquoi je doute

Retranscription du podcast :

Bonjour et merci de m’écouter sur Crée ton Bonheur, le podcast qui t’accompagne pour que tu te sentes bien au quotidien. Je suis Sandra, et dans cet épisode nous allons parler des raisons qui nous font douter de nous et surtout comment faire pour reprendre confiance en soi.

La confiance en soi c’est quoi ? C’est le fait d’avoir confiance en sa capacité à réaliser des choses dans sa vie. C’est se sentir capable de trouver des solutions pour trouver des solutions pour combler ce qu’on ne sait pas encore faire. On se sent capable d’apprendre, de demander de l’aide ou de générer des solutions. Si tu veux savoir si tu as confiance en toi ou si tu en manques, demandes toi si tu as confiance en ta capacité à ne jamais laisser tomber et à être toujours là pour retrouver des solutions. Si tu réponds oui à cette question (comme moi alors que je pensais ne pas avoir confiance en moi) c’est que tu manques d’estime de toi. L’estime de soi c’est avoir conscience de notre valeur en tant que personne. Tu as donc peut être une certaine confiance en toi qui est diminué par un manque d’estime de toi. Dans les deux cas, tu es amené à douter de toi. Tu doutes de ta capacité à réaliser des choses, à susciter des émotions positives chez les autres grâce à tes créations ou encore à avoir de la valeur pour les personnes de ton entourage. Cela t’empêche de faire ce que tu aimes vraiment car tu mets des doutes sur ce que tu peux entreprendre quel que soit le domaine, personnel ou professionnel.

Pourquoi n’as tu pas confiance en toi ou te sous estimes tu ? D’où ça vient ? Comme souvent, il faut remonter dans notre enfance, dans les croyances que nous avons acquises et plus précisément dans les fausses croyances que nous avons développer. Ces croyances sont tellement ancrées ne toi, que tu es convaincues de ne pas mériter une confiance ou une estime même de toi même.

Une croyance classique qui t’amène à penser cela est : “je ne l’ai jamais fait, donc je ne saurais pas faire !” Par exemple, tu es aujourd’hui secrétaire et tu veux ouvrir une boutique pour tes créations. Avec la fausse croyance qui te dit que comme tu ne l’as jamais fait, tu ne sauras pas faire, tu manques de confiance et tu es limitée dans tes actions. Tu vas peut être entreprendre quelques actions pour ouvrir ta boutique mais sans conviction et cela va finir par échouer ou en tout cas ne pas évoluer comme tu le souhaites. Or, la seule façon d’acquérir l’expérience est de te lancer, d’apprendre les méthodes et tout ce qu’il faut savoir pour ouvrir une boutique. Alors la circonstance dans laquelle tu veux ouvrir ta boutique est réelle, pour le moment tu es secrétaire et tu ne l’as jamais fait. Mais cette circonstance suffit à elle seule à prouver que tu n’es pas capable de le faire ? Non, parce que tu peux apprendre ! En faisant cette gymnastique cérébrale, tu change l’émotion que tu ressens. Avant tu te disais que comme tu n’avais jamais fait, tu ne saurais pas faire. Tu engendre donc une émotion négative qui t’amène à douter de toi. Alors que si tu te dis que tu ne sais pas faire puisque tu ne l’as jamais fais, tu vas apprendre à le faire tu change ta pensée et tu transforme l’émotion négative en émotion positive qui est la confiance en ta capacité d’apprendre. Cette émotion positive te pousse alors à l’action celle d’apprendre effectivement et de mettre en pratique ce que tu apprends. Et le résultat le plus propale est que tu vas effectivement ouvrir ta boutique. Tu confirmes alors ta capacité à apprendre et donc tu augmente ta confiance ou ton estime de toi.

Parfois cependant le choix n’est pas si simple. Parce que nos fausses croyance par exemple qu’on ne peut pas y arriver son mêlées à nos valeurs. Quand on y pense c’est très clair, par exemple pour l’exemple d’une boutique, on est convaincue que l’ouvrir à des horaires précis pour respecter notre vie familiale est une bonne chose. Mais en demandant des conseils autour de nous, on se rends compte que notre entourage nous conseille de ne pas se limiter dans les horaires d’ouvertures au risque de ne pas vendre suffisamment. Ici, notre croyance est mêlée à nos valeurs mais à celle des autres également qui ne sont pas les même que les nôtres. A force, tu es perdu et tu ne sais plus quoi faire. Comment faire dans ce cas la. Il faut apprendre à s’écouter soi avant les autres. Les choix que nous faisons nous engage nous et non les autres. Alors, il faut écouter ce que ton instinct, ton corps parfois te disent. Si quand tu fais ton choix, tu es alignée avec tes valeurs alors tu vas ressentir de la confiance. Si tu n’es pas alignée, le doute va persister.

Pour pouvoir faire ces exercices, tu dois trouver quelles sont tes valeurs principales et quelles sont les pensées que tu dois modifier pour qu’elle engendre des émotions positives et trouver celles qui vont générer chez toi de la confiance et de l’estime pour toi. Tu peux faire se travail seule ou on peut le faire ensemble. Et si tu veux en discuter lors d’un premier entretien gratuit, tu peux t’inscrire sur le site internet.

Je m’arrête là pour aujourd’hui. Je te souhaite une bonne réflexion, à bientôt.