Pensées, émotions, actions

Retranscription du podcast

Bonjour et merci de m’écouter sur Crée ton Bonheur, le podcast qui t’accompagne pour que tu te sentes bien au quotidien. Je suis Sandra, et dans ce nouvel épisode nous allons parler de la force cachée de la pensée.

Dans l’épisode précédent, on a déjà parlé de la différence entre la pensée et la réalité. Aujourd’hui, nous allons voir que la façon dont nous alimentons nos pensées peut avoir une incidence sur notre bien-être ou plus largement sur notre bonheur. L’idée courante sur le bonheur, c’est qu’il est fonction de la chance que nous avons ou la somme d’argent que nous avons accumulé ou les biens que nous avons pu acheter. Mais il est clair que beaucoup ont tout cela et pourtant ne sont pas heureux ou ne prétendent pas pour autant avoir trouvé le bonheur. A contrario certaines personnes qui n’ont rien ou pas grand-chose, elles, affirment avoir trouvé le bonheur ou en tout cas se sentir bien dans leur vie et être satisfaites. Alors, de quoi dépend notre bien-être ou notre mal-être. On l’a tous vécu, on ne se sent pas bien, mais on ne sait pas vraiment pourquoi. On réfléchit à ce que l’on a et on se dit que pourtant, on a tout pour être heureux, mais on ne se sent pas bien.

Dans l’épisode précédent, on a aussi vu que nos pensées ne sont souvent pas le reflet de la réalité. Et que changer nos pensées en réalités, nous ouvre le champ des possibles… Il y a donc un lien très net entre nos pensées et nos émotions. Cela me fait penser que nos pensées 💭 sont souvent conte nous et nous imposent une forte exigence vis-à-vis de nos actions… Le lien va donc plus loin que la simple relation entre bien-être et émotions, cela implique aussi nos actions. Et finale, nos actions ont leur propre influence sur notre bien-être et donc nos émotions.

Il se dessine donc un trio gagnant, si je puis dire. Les pensées, les émotions et nos actions. Et malheureusement, on comprends mieux cette notion quand nos émotions sont négatives. Quand est-ce qu’on ressent des émotions négatives ? Quand nos pensées nous disent que nous ne sommes pas à la hauteur, que nous ne sommes pas assez ou trop… Nos pensées sont très souvent des jugements sur nos actions ce qui mènent à des émotions négatives. L’inverse est aussi vrai. Nos pensées peuvent provoquer des émotions positives lorsqu’on envisage un beau voyage dans un lieu magnifique, on s’imagine ce qu’il va se passer pendant le séjour, on imagine tout de façon positive tout ce qu’on va pouvoir faire qui nous rend heureux et cela suscite des émotions positives si positif qu’on va passer à l’action et peut-être réserver ce voyage. Les pensées, les actions et les émotions sont donc liées. Notre façon, de penser peut avoir un impact sur notre bien-être.

La question est donc de savoir comment faire pour que nos pensées suscitent des émotions positives et que les deux cumulées qui nous aident à atteindre nos objectifs qu’elles nous pousse à l’action dans le sens des changements que l’on veut faire et des changements positifs. Alors, pour faire cela et bien il va falloir réussir à maîtriser son esprit parce que si on se laisse aller et bien souvent (à part de rares) personne, mais souvent, on va avoir des pensées négatives qui vont s’infiltrer dans notre cerveau. Il faut donc pouvoir maîtriser cela. Pour pouvoir faire cela, il faut que tu commences par obliger ton cerveau à penser de façon positive. Pour cela, utilise les affirmations positives parce qu’il a été prouvé scientifiquement que notre cerveau n’entend pas ou ne comprend pas les affirmations négatives; si tu te dis mentalement, “je ne dois pas manger”, ton cerveau retient spontanément “dois” “manger”, c’est un mécanisme étrange mais important à prendre en compte. Donc ces affirmations que nous allons nous dire doivent être faites de façon positive et cela va conditionner notre cerveau. Pour lui donner l’habitude de pensées de façon positive commence par rééduquer ta pensée sur les choses qui t’entoure. Par exemple un petit exercice que tu peux faire quotidiennement, c’est de transformer des phrases que l’on a l’habitude de dire à la négation en expression positive. Ça te donnera l’habitude de faire des affirmations positives. Par exemple à la place de dire qu’il ne fait pas beau aujourd’hui et bien, tu peux dire simplement qu’il pleut ou que le ciel est couvert. Un autre exemple à la place de dire, je n’ai pas faim, tu peux te dire j’ai assez mangé aujourd’hui au lieu de dire que tu n’es pas à l’heure tu peux dire tu es en retard les informations sont toujours les mêmes, mais à l’affirmative, et cela, entraîne ton cerveau à voir les choses du bon côté, de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide et c’est très important parce que le lien entre les pensées les émotions et les actions est  inconscient. Plus nos pensées seront affirmatives et positives plus notre humeur sera stable et bonne. De cette façon, tu cultives un état d’esprit optimiste et tes actions iront dans le sens qui te convient ou que tu as décidé et c’est ça qui est vraiment important parce que finalement, quand on pense de façon négative ou on se fait des fausses idées qui peuvent s’ancrer en nous si fort qu’elle nous empêche d’avancer. C’est malheureusement ce qui se passe quand enfant, on entend trop souvent des phrases comme ” tu ne comprends jamais rien” ou ” tu n’arriveras jamais à rien comme ça”. Ces affirmations restent ancrées en nous tout au long de notre vie et on pense que ce que nous faisons n’est pas ce qui doit être fait. Et cela prend encore plus d’ampleur quand ce que l’on veut faire va à l’encontre de ce qu’on croit que nos parents ou notre entourage attendent de nous. Nos actions sont à leur tour bloquées par cette fausse croyance qui nous amène à croire que nous avons absolument besoin de l’approbation de notre entourage pour avancer. Alors, je te propose de faire cet exercice dont je t’ai parlé, entraîne toi à penser de façon positive et de voir le bon côté des choses. Par exemple, si ton médecin à une heure de retard à ton prochain rendez vous, ne te dis pas que tu perds du temps, mais plutôt que ça t’as donné l’occasion de finir ton livre ou de te mettre à jour sur les réseaux, ou de faire une pause tout simplement. En faisant cet exercice, tu vas emmagasiner des pensées positives et tu seras petit à petit mieux dans ton quotidien. Cumuler à l’exercice du podcast précédent, tu réussiras à passer à l’action et à sortir des blocages.

Voilà pour aujourd’hui, merci de m’avoir écouté. Si tu ne veux pas manquer le prochain épisode active les notifications sur mon profil. Je te souhaite une belle fin de journée et je te dis à bientôt.